20 idées pour énergiser vos journées

Certaines personnes semblent avoir une vitalité hors du commun et ne sont jamais malades. Que font-elles de différent des autres ?

Vous aimeriez également être toujours resplendissant d’énergie ? Suivez ces 20 conseils simples et observez votre niveau d’énergie augmenter de façon considérable.

1. Au réveil, pendant 20 secondes, soyez reconnaissant pour toute l’abondance que vous avez présentement dans votre vie.

2. Lisez vos 7-8 objectifs majeurs en vous brossant les dents le matin.

3. Ne lisez pas les journaux négatifs le matin. Lisez 15 minutes de lecture inspirante à la place ou faites de la méditation.

4. Mangez des fruits au déjeuner et beaucoup de légumes au dîner et au souper.

5. Évitez de boire des boissons gazeuses sucrées et buvez de l’eau à la place.

6. Buvez du thé vert plutôt que du café.

7. Ne sautez pas de repas.

8. Évitez les desserts à tout prix.

9. Lorsque vous vous sentez angoissé et anxieux, fermez les yeux et prenez cinq grandes respirations.

10. Faites de l’exercice au moins vingt minutes par jour. Une simple marche suffit.

11. Entourez-vous de personnes positives et fuyez les « voleurs d’énergies ». Demandez des nouvelles à vos amis.

12. Lorsque vous vous sentez démoralisé, écoutez vos chansons préférées.

13. Prenez de courtes pauses de 5 minutes chaque heure durant la journée. Levez-vous de votre bureau et marchez jusqu’à la fontaine d’eau, regardez au loin plutôt que votre écran d’ordinateur et étirez-vous comme le ferait un chat ou un chien qui se réveille.

14. Gâtez-vous tous les jours en faisant quelque chose de spécial rien que pour vous (un bon bain chaud, une tisane par exemple ou une émission enregistrée).

15. Dites à au moins une personne que vous l’aimez et faites-lui un câlin.

16. N’écoutez surtout pas le bulletin de nouvelles de fin de soirée. Lisez 15 minutes de lecture inspirante à la place ou faites de la méditation.

17. Relisez vos 7-8 objectifs majeurs en vous brossant les dents avant d’aller vous coucher le soir.

18. Embrassez vos enfants sur le front avant d’aller vous coucher.

19. Couchez-vous assez tôt afin de dormir au moins huit heures par nuit.

20. Juste avant de vous endormir, pendant 20 secondes, soyez reconnaissant pour toute l’abondance que vous avez présentement dans votre vie.

Les personnes qui ont toujours plein d’énergie ont simplement adopté des habitudes de vie différentes de la majorité. Il s’agit d’une question de volonté et d’habitude. Mettez en applications les rituels mentionnés ci-haut et les gens de votre entourage diront de vous que vous avez toujours une énergie sans bornes. De plus, vous serez plus productif, efficace, performant et heureux.

Patrick Leroux CSP est entrepreneur, conférencier, coach d’affaires et auteur. Pour vérifier sa disponibilité pour qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain événement, contactez-le au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com

La meilleure forme de motivation

Un jeune homme est venu me voir après une de mes conférences, il y a quelque temps. Avec beaucoup d’énergie et d’enthousiasme, il me dit : « Merci Patrick, pour ta conférence. Wow, merci de m’avoir motivé aujourd’hui ! »Je l’ai regardé avec un sourire en coin et je lui ai dit : « Je suis vraiment désolé mon vieux si je t’ai motivé aujourd’hui. »

Il m’a regardé avec un drôle d’air. J’ai continué en disant : « Je suis désolé si je t’ai motivé aujourd’hui, car si je suis la cause de ta motivation, n’importe qui en sortant de cette salle pourrait être ta source de démotivation. »

En effet, la motivation est un feu qui brûle à l’intérieur de nous. Si quelqu’un d’autre essaie d’allumer ce feu sous vos pieds, il y a de fortes chances pour qu’il ne brûle que brièvement.

La carotte et le bâton

Prenons l’exemple de la majorité des employeurs. Ces derniers motivent leurs employés avec la technique de « la carotte et du bâton ». Il s’agit de la même technique utilisée pour faire avancer un âne. Ils offrent des primes de rendement, des bonis et des voyages (carottes) aux plus performants. D’un autre côté, ils menacent de congédiement (bâton) les moins performants.

Est-ce que cette forme de motivation extrinsèque fonctionne ? Bien sûr, mais à court terme seulement. Une fois la carotte mangée et digérée ou une fois que la douleur du bâton sur les fesses est disparue, l’âne retrouve son comportement initial. Afin d’avancer à nouveau, il a besoin d’une autre carotte ou d’un autre coup de bâton.

Motivation intérieure vs extérieure

Prenons un autre exemple. Vous rencontrez votre amie Johanne et vous tentez de la motiver à mieux s’alimenter et à arrêter de fumer. Vous lui parlez des inconvénients et des désavantages de la restauration rapide et de la cigarette. Grâce à votre énergie et votre enthousiasme, Johanne prend la décision de suivre une diète et d’arrêter de fumer une fois pour toutes. Sa motivation dure un bon… 2-3 jours seulement !

Puisque la motivation de Johanne provenait de l’extérieur (vous), une autre amie, par exemple, pourrait arriver deux jours plus tard et lui dire : « On doit tous mourir de quelque chose un jour ou l’autre de toute façon et la vie est tellement courte, on pourrait même mourir demain, qui sait ? Vas-y donc, profites-en pendant que tu es là et fais-toi plaisir ! » Et vlan, Johanne recommencerait à mal s’alimenter et à fumer.

Par contre, si Johanne décide d’elle-même d’arrêter de fumer et que sa motivation provient de l’intérieur, ses chances de succès sont multipliées par 10 ! En effet, quelques semaines plus tard, Johanne apprend qu’elle est enceinte de son premier enfant et elle arrête subitement la restauration rapide et elle arrête de fumer. Personne d’autre qu’elle-même ne l’a motivée. Sa motivation provient de l’intérieur et cette fois-ci elle résistera à la tentation de retourner à ses mauvaises habitudes.

Peu importe ce que vous désirez réaliser dans la vie, vous avez besoin de motivation. Cette motivation vous permettra d’accomplir de grandes choses, sans elle toutefois, rien n’est possible.

Prenez donc quelques instants et écrivez au moins 5 à 10 raisons POURQUOI vous désirez absolument atteindre vos objectifs. Quels bénéfices en retirez-vous ? Plus vos « pourquoi » seront clairs et plus vous aurez trouvé de bénéfices à la réalisation de vos buts, plus votre motivation sera forte.

Rappelez-vous toujours que la meilleure forme de motivation vient de l’intérieur. N’attendez jamais que quelqu’un vienne vous motiver, car qu’arrivera-t-il si personne ne se présente ?

Patrick Leroux CSP est entrepreneur, conférencier, coach d’affaires et auteur. Pour vérifier sa disponibilité pour qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain événement, contactez-le au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com

10 conseils pour devenir riche

Rêvez-vous de devenir riche ? Rêvez-vous de devenir libre financièrement? Probablement, comme la très grande majorité de la population. Toutefois, où en êtes-vous dans votre vie, financièrement parlant? Êtes-vous sur le chemin de l’indépendance financière ou êtes-vous plutôt dépendant de votre prochain chèque de paye pour arriver à payer vos factures?

Malheureusement, selon un sondage mené par l’Association canadienne de la paie (ACP), 59 % des travailleurs affirment qu’ils connaîtraient des difficultés financières si leur chèque de paie leur était remis une seule semaine plus tard. Dans le cas des familles monoparentales, 76 % d’entre elles soutiennent qu’elles auraient de la difficulté à s’acquitter de leurs obligations financières si leur paye était en retard.

Wow! Imaginez-vous la pression que ces personnes doivent subir chaque semaine? Imaginez-vous également les conflits et les chicanes de couple que le manque d’argent peut occasionner. Je ne souhaite ça à personne.

Comment donc éviter de vivre d’un chèque de paie à l’autre? Voici dix conseils pour devenir riche.

1. Prenez la décision de devenir riche. La principale raison pour laquelle les gens sont pauvres au moment de prendre leur retraite est qu’ils n’ont jamais pris la décision de devenir riches. Prenez donc cette décision dès maintenant. Dans la vie, on a tous le choix : être pauvre ou être riche. L’argent ne fait peut-être pas le bonheur, mais il nous enlève de la pression et contribue à la bonne humeur.

2. Payez vos dettes en premier. Qui paie ses dettes s’enrichit. Cessez immédiatement de dépenser de l’argent que vous n’avez pas encore en votre possession. Par exemple, ne mettez jamais un voyage, des billets de spectacles ou une soirée au restaurant sur votre carte de crédit si vous n’avez pas déjà les fonds nécessaires dans votre compte d’épargne. De plus, le fait d’économiser pour s’acheter quelque chose vous procurera un sentiment de satisfaction supérieure.

3. Payez comptant. Si vous n’avez pas la discipline pour payer votre solde de carte de crédit au complet tous les mois (taux d’intérêt à 18%), payez vos achats en argent comptant seulement. Vous réaliserez ainsi beaucoup plus la valeur de l’argent et vous dépenserez moins, garanti!

4. Recherchez les aubaines et magasinez avant d’acheter.Comme vous l’avez sûrement déjà expérimenté, deux ou trois coups de téléphone peuvent vous faire sauver des centaines de dollars sur une assurance automobile ou habitation. Il y a quelques années, par exemple, grâce à quelques clics de souris sur Internet, j’ai épargné 500$ sur l’achat d’un nouveau MacBook Pro (laptop). Le portable avait une petite bosse sur le dessus… who care!

5. Achetez des choses usagées. Devez-vous absolument acheter du neuf? Voici une statistique intéressante pour vous, 80 % des millionnaires le sont devenu en conduisant des voitures de seconde main. Pas parce qu’ils n’avaient pas les moyens d’avoir du neuf, mais parce qu’ils savaient qu’une voiture n’est pas un investissement et qu’elle perd environ 40 % de sa valeur dans les deux premières années.

6. Négociez. Lorsque vient le temps d’acheter quoi que ce soit d’une certaine valeur, demandez toujours un rabais ou un escompte. Le pire que le vendeur peut vous dire est non. Imaginez combien d’argent vous épargneriez dans votre vie, si on vous accordait un rabais de 20 % chaque fois que vous en faites la demande. Dans le cas d’une maison, les économies que vous ferez peuvent se chiffrer à des dizaines de milliers de dollars.

7. Mettez en place un système pour économiser de l’argent automatiquement. Demandez à votre institution financière de prendre automatiquement tous les mois 10 % de vos revenus nets et de placer pour vous ce montant dans un véhicule d’investissement quelconque. Agissez ainsi pendant 25 ou 30 ans et vous deviendrez millionnaire automatiquement et sans effort.

8. Augmentez votre valeur. L’argent n’est qu’une mesure de la valeur du service rendu. Augmentez tout simplement votre valeur et la société, c’est-à-dire que votre employeur ou vos clients seront prêts à vous payer davantage pour le travail que vous faites. Comment faire pour augmenter votre valeur? Faites de la formation continue une priorité dans votre vie. Lisez des livres, écoutez des programmes de formation audio et embauchez des coachs pour vous aider à atteindre vos objectifs. Personne n’a dit que devenir riche serait facile.

9. Ayez plusieurs sources de revenus. Les gens les plus riches de notre société ne se contentent pas d’une seule source de revenus, ils en ont plusieurs. Idéalement, vos sources de revenus supplémentaires ne devraient pas vous demander beaucoup de temps et devraient générer des revenus sans que votre présence physique ne soit exigée. Il peut s’agir, par exemple, de revenus de placements, d’un site Internet transactionnel, de revenus de location, etc.

10. Investissez vos économies dans des actifs plutôt que des passifs. Un actif vous rapporte de l’argent et sa valeur croît avec le temps. Un immeuble à logements par exemple. Un passif vous coûte de l’argent et sa valeur diminue avec le temps. Un bateau par exemple.

Environ 80 % des millionnaires le sont devenus par eux-mêmes. Ils ont commencé avec de l’ambition, de l’énergie et de la discipline, rien de plus; c’est-à-dire avec la même chose que nous disposons, vous et moi. Prenez immédiatement la décision de devenir riche et de cesser de vivre d’un chèque de paie à l’autre. Le facteur clé de votre succès financier futur n’a rien à voir avec l’économie, mais plutôt avec votre philosophie.

Patrick Leroux CSP HoF est entrepreneur, conférencier, coach d’affaires et auteur. Pour assister gratuitement à sa web conférence « COMMENT DEVENIR LIBRE FINANCIÈREMENT… MÊME SI VOUS N’Y CONNAISSEZ RIEN ET QUE VOUS PARTEZ DE ZÉRO! »cliquez ici.

Le marketing éducatif : 6 étapes simples et faciles à suivre afin de doubler vos revenus et doubler vos temps libres

Malheureusement, plusieurs entrepreneurs et vendeurs pensent que la fonction la plus importante de leur activité de développement des affaires et de marketing est de promouvoir leurs produits et services. C’est une erreur ! En fait, la fonction la plus importante de votre marketing devrait être de gagner la confiance de vos futurs clients en démontrant votre crédibilité. Agissez ainsi et les ventes suivront presque automatiquement.

Les gens ne feront JAMAIS affaire avec des gens en qui ils n’ont pas confiance. Même si vous avez un très bon produit ou service, même si vous offrez une grande variété, même si vous avez les plus bas prix sur le marché, si vos prospects n’ont pas confiance en vous, vous ne vendrez rien. Votre but premier marketing devrait donc être de gagner la confiance de vos futurs clients et d’établir votre crédibilité. Le marketing éducatif vous aidera à y parvenir.

Le marketing éducatif est une stratégie extrêmement puissante, car elle permet d’établir la confiance et votre crédibilité en utilisant des messages éducatifs simples, efficaces et non menaçants. C’est l’opposé direct du marketing traditionnel, qui utilise des messages du style « Nous sommes les meilleurs. Nous sommes les #1. Nous avons les meilleurs produits et services ».

Les gens sont fatigués d’entendre de vieux « pitch de vente ». La résistance commence dès que vous commencez à parler de vous ou à livrer votre « pitch ». Au contraire, lorsque vous faites du marketing éducatif, les gens sont assis et écoutent attentivement lorsque vous partagez des faits importants, des statistiques et des informations pertinentes qui les aident à améliorer la qualité de leurs vies personnelles ou professionnelles, et à prendre une bonne décision d’achat.

Voici donc 6 étapes simples et faciles à suivre afin de doubler vos revenus et doubler vos temps libres.

1. Déterminez le contenu de votre message éducatif

Imaginez que vous puissiez entrer dans l’esprit de vos prospects et écouter leur conversation intérieure au moment même où ils commencent à magasiner pour vos produits et services. Quelles questions se posent-ils ? Quelles sont leurs craintes, leurs peurs, leurs résistances ? Le secret pour attirer des prospects qualifiés tôt dans le cycle de vente est de découvrir les réponses à ces questions et de les utiliser comme la base pour votre marketing éducatif.

La meilleure façon de connaître les peurs et les résistances de vos clients potentiels est de faire un sondage. Vous pourriez leur poser quelques questions par exemple : « Quel est l’obstacle #1 qui vous empêche de faire croître votre entreprise ? » ou encore « Quelle est la raison principale pourquoi vous n’avez pas encore investi dans un CELI ? »

Une fois que vous avez identifié les principaux freins (objections) de vos clients potentiels, vous n’avez qu’à produire une ou des petites vidéos, ou écrire un ou des articles, à cet effet.

Par exemple, si vos prospects avaient le choix entre deux articles à lire, le premier intitulé « Pourquoi nos CELI sont les meilleurs sur le marché » et l’autre intitulée, « Cinq (5) secrets que peu de gens connaissent qui vous permettront de devenir financièrement indépendant et prendre votre retraite jeune ! », quel article croyez-vous intéressera le plus vos prospects ?

De par mon expérience, le deuxième article battra le premier par un facteur d’au moins 10 pour 1 ! Le marketing éducatif, qui aide vos prospects à résoudre leurs problèmes, à accomplir leurs désirs et à prendre de meilleures décisions d’achat, est le type d’information qui vous permettra d’attirer le plus de prospects vers vous.

2. Dans quel format devriez-vous livrer vos messages éducatifs pour attirer des prospects qualifiés

Une fois que vous avez développé vos messages éducatifs, vous avez besoin de les offrir GRATUITEMENT à vos prospects en échange de leurs coordonnées. Ceci est très important. Le marketing efficace n’est pas juste une question de faire parler de vous, mais de capturer les informations (courriels surtout) de vos clients potentiels afin de bâtir une relation avec des derniers à long terme.

Les endroits privilégiés pour donner vos messages éducatifs sont : à vos anciens clients, aux gens qui sont abonnés à votre infolettre, sur vos médias sociaux, sur Google (en utilisant les bons mots-clés), dans vos publicités sur les médias sociaux et sur Google (pay per click), via des commanditaires ou via des partenaires affiliés.

Je vous suggère de livrer vos messages éducatifs dans un format que vos prospects préfèrent. Il peut s’agir d’un article, d’un message audio, d’une vidéo, d’une formation par courrier électronique, d’un séminaire public, d’une web conférence ou même d’un message par téléphone. Selon mon expérience toutefois, la vidéo est le format qui convertit le mieux

3. Ayez de très bons titres

Un aspect très important au marketing éducatif est d’avoir de très bons titres. Plus vous serez spécifique et précis, mieux ça sera. Vous remarquerez dans mon dernier exemple (CELI), j’ai utilisé le nombre cinq (5) et le mot « secrets ». Les gens adorent les listes numérotées et connaître des choses que les autres ne savent pas (secrets). Réunissez ces deux éléments (chiffres et intrigue) et vous avez un titre presque irrésistible. Voici quelques exemples :

Les 3 erreurs les plus fréquentes que les gens font lorsque vient le temps d’acheter un condo.

 

5 trucs faciles afin d’économiser 20% et plus sur votre facture de chauffage l’an prochain.

 

Comment générer un revenu dans les six (6) chiffres en six (6) mois ou moins.

 

7 conseils afin de doubler la valeur de votre REER en 7 ans.

 

8 choses importantes que votre banquier ne veut pas que vous sachiez

 

Comment perdre 10 livres en 30 jours.

 

12 trucs pour augmenter la valeur de votre maison

 

4. Comment transmettre vos messages éducatifs

Maintenant que vous avez développé et mis en forme vos messages éducatifs, vous devez développer des stratégies pour les offrir gratuitement. Pour ce faire, vous devez d’abord identifier tous les points de contact avec vos clients et tenter d’offrir vos messages éducatifs à chacun de ces points de contact.

Des points de contact avec vos clients peuvent être par exemple : un appel téléphonique, votre site Internet, une publicité, un article que vous écrivez, une conversation lors d’une activité de réseautage, un envoi par la poste, une vidéo sur votre page Facebook ou chaîne YouTube, votre carte d’affaires, la signature automatique de vos courriels, une offre de service, etc. Lors de chacun de ces points de contact, tentez toujours d’offrir quelque chose de gratuit et de valeur à vos clients actuels et potentiels.

Par exemple, au lieu de finir vos conversations téléphoniques comme ceci,

« Excellent Mme Tremblay, merci pour votre appel. J’espère que vous passerez nous rendre visite bientôt. » Finissez plutôt vos conversations téléphoniques avec une offre comme celle-ci, « Excellent Mme Tremblay, merci pour votre appel. En passant, nous venons d’écrire un petit ebook qui explique « Les 10 plus grandes erreurs que les gens font lorsque vient le temps d’organiser une rencontre d’employée. » Si vous me donnez votre adresse, je vous l’enverrai gratuitement. C’est bon avec vous ? »

Vous venez d’accomplir trois choses très importantes avec cette stratégie téléphonique, (1) vous avez obtenu de la sympathie, de l’estime et du respect en offrant un cadeau de valeur à cette future cliente, (2) vous avez obtenu ses coordonnées afin de continuer à bâtir une relation dans le temps avec elle et (3) vous avez maintenant une raison pour faire un suivi avec elle.

5. Résistez à l’envie de faire un « pitch de vente »

Il est facile de vous distinguer en utilisant le marketing éducatif parce que la plupart de vos concurrents utilisent le marketing à base de vente (Nous sommes les meilleurs. Nous sommes #1. Nos produits sont les meilleurs).

La beauté du marketing éducatif vient du fait que vous donnez gratuitement à vos clients potentiels ce qu’ils veulent vraiment, soit de l’information et des conseils, et que vous enlevez ce qu’ils ne veulent surtout pas, soit un « pitch de vente ».

En offrant gratuitement des conseils pratiques et utiles, vous vous établissez comme un leader dans votre industrie. Vos clients potentiels vous voient alors comme une source fiable d’informations de haute qualité.

Tant que la confiance n’est pas établie toutefois, faites très attention pour ne pas céder à la forte envie de vendre quelque chose avec vos messages éducatifs. Vous perdriez ainsi la confiance que vous avez réussi à établir et vous feriez la même chose que vos concurrents !

6. Une fois seulement la confiance et votre crédibilité établies, faites-leur une offre !

Une fois que vous aurez donné des informations utiles et pratiques à vos prospects, il peut s’agir par exemple de 3 ou 4 articles ou 3 ou 4 vidéos de formations gratuites, invitez-les à vous appeler, à visiter votre site internet ou à venir à votre place d’affaires. Vous pourriez aussi profiter de votre offre gratuite (vos articles ou vidéos), pour faire un suivi téléphonique afin d’obtenir un rendez-vous en personne. Il s’agira d’un appel à chaud plutôt que d’un appel à froid. La confiance et votre crédibilité seront déjà établies et la vente est à moitié effectuée.

La meilleure stratégie toutefois consiste à avoir un site Internet transactionnel. À la fin de votre 4e vidéo gratuite par exemple, vous les dirigez vers une vidéo de vente où vous incitez tout simplement vos prospects à cliquer sur le bouton d’achat. En gros, vous leur dites : « Vous avez aimé l’information que je vous ai fait parvenir gratuitement jusqu’à présent ? Si vous désirez aller plus loin et en savoir plus, je vous invite à cliquer ici et vous procurez (votre produit ou service)…

Conclusion

Le marketing éducatif est un outil de développement des affaires extrêmement puissant. Sa puissance vient entres autres du fait que vous offrez quelque chose de GRATUIT qui intéresse vos clients potentiels. Après tout, qui peut dire non à gratuit ? Le marketing éducatif sert à établir votre crédibilité et une relation de confiance avec vos prospects aboutissant à une augmentation significative de vos ventes.

Les organisations qui cherchent à développer une relation de confiance avec leurs prospects en livrant des messages éducatifs, non menaçants, se positionneront comme le premier choix dans l’esprit de leurs prospects quand vient le temps d’acheter leurs produits ou services. Allez-y, mettez en oeuvre la stratégie du marketing éducatif et observez votre chiffre d’affaires explosé !

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement. Cliquez ici pour apprendre les 6 étapes pour bâtir une énorme liste de clients ou en savoir plus sur son atelier public du 9 septembre à Montréal et du 23 septembre à Québec.

25 idées pour bien accueillir vos clients au téléphone

Sur une échelle de 0 à 10 comment évaluez-vous la qualité du service à la clientèle dans les entreprises et les organisations en général ? Si vous avez répondu plus de 7, vous êtes très généreux. J’aimerais explorer dans cet article un des points les plus importants en ce qui concerne le service à la clientèle soit la façon d’accueillir vos clients au téléphone.

La façon d’accueillir vos clients est vraiment primordiale pour la prospérité de votre organisation. En effet, le client décidera, si oui ou non, il veut faire affaire avec vous, et ce dans les premières secondes. Comme vous le savez déjà, vous n’avez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression, et ce particulièrement au téléphone puisque le client ne vous voit pas et que votre interaction est généralement de courte durée.

Selon la qualité de votre service à la clientèle, le client décidera s’il veut refaire affaire avec vous à l’avenir et ainsi devenir loyal. La loyauté de vos clients devrait être votre but ultime en affaires.

L’accueil au téléphone

1. De grâce, ayez un être humain qui répond au téléphone. Il n’y a rien de plus impersonnel et mauvais, en terme de service à la clientèle, que d’être accueilli par un système de réponse automatique. Avez-vous remarqué que plus une organisation semble grande, pire semble être le service à la clientèle à ce niveau ?

2. Combien de coups de sonnerie devriez-vous laisser avant de répondre ? Idéalement, deux coups de sonnerie, trois coups au maximum. Si vous répondez au premier coup de sonnerie, votre interlocuteur risque d’être quelque peu déstabilisé. Après les troisième ou quatrième coups de sonnerie, il risque de raccrocher et d’appeler votre compétiteur !

3. Lorsque vous répondez au téléphone, mettez toujours un sourire sur votre visage et de l’enthousiasme dans votre voix. Démontrez votre énergie positive et ayez l’air enchanté qu’un client vous appelle. Vous ne voulez surtout pas donner l’impression aux clients qu’ils vous dérangent, ou encore pire, leur donner l’impression qu’ils appellent dans un salon funéraire… À moins que ça ne soit votre cas !

4. Répondez toujours en vous identifiant. Mentionnez le nom de votre organisation ainsi que votre nom au complet : « Hydro-Québec, Johanne Bastien à l’appareil. » Ou encore « Oui bonjour, ici Patrick Leroux ». Mentionner votre nom humanise la communication.

5. Lorsque vous mettez une personne en attente, mentionnez-lui gentiment : « Avec plaisir, gardez la ligne, je vous communique. » Quelles frustration et manque de respect que de se faire transférer sans avertissement : « J’aimerais parler à M. Tremblay s.v.p. » et vous entendez un « Clok »

6. Si vous savez pertinemment que la personne demandée est occupée ou absente, dites-le au client. Ce dernier évitera de tomber sur une boîte vocale et il voudra probablement parler à une autre personne de votre organisation.

7. Lorsque vous mettez un client en attente, ne le laissez pas croupir là pendant plusieurs minutes. Après 30 secondes, il y a de fortes chances qu’il raccroche. Toutes les 30 secondes maximum, dites-lui que vous ne l’avez pas oublié et la raison du délai. Suggérez-lui de laisser un message à une boîte vocale ou de vous laisser son numéro pour un retour d’appel rapide.

8. Question de politesse à l’égard de vos clients, assurez-vous de terminer vos phrases avant de les mettre en attente, et ce même si vous avez plusieurs lignes qui sonnent en même temps.

9. Suite à une demande d’information de la part d’un client, avisez-le toujours de ce que vous êtes en train de faire. Les clients n’aiment pas patienter en silence sans savoir ce que vous faites. N’oubliez pas qu’ils ne vous voient pas. Dites-lui par exemple: « J’ouvre votre dossier à l’instant et je fais une recherche pour savoir si votre commande a bien été reçue et envoyée, ça devrait prendre une douzaine de secondes. 

10. Si jamais vous dites à un client que vous allez le rappeler dans 10 minutes, rappelez-le dans 10 minutes, et ce même si vous n’avez pas encore l’information demandée. Un bon service à la clientèle, cela veut dire respecter vos promesses.

11. À chaque fois que vous mettez un client en attente et que vous reprenez la ligne, dites-lui : « Merci d’avoir patienté. » Cette courtoisie élémentaire démontre que vous avez du respect et de la considération pour vos clients.

12. Pendant que le client attend en ligne, il est préférable de lui faire entendre de la musique, un poste de radio ou des publicités de votre organisation ou encore un bip occasionnel que seulement un long silence. Ces bruits rassureront le client à savoir qu’il est toujours en ligne. Évitez également de mettre la paume de votre main afin de cacher l’acoustique de votre téléphone. Utilisez toujours la fonction mise en attente ou garde.

13. Dans l’éventualité d’une absence d’un collègue, il n’est pas toujours nécessaire de donner la raison exacte de l’absence, dite : « Il est en réunion avec des clients » ou encore « Il est à l’extérieur du bureau pour l’instant, puis-je prendre un message ou préférez-vous accéder à sa boîte vocale ? » Offrez toujours l’option de la boîte vocale de la personne que le client tente de rejoindre. De cette façon, le client pourrait laisser un message vraiment détailler et non seulement son nom et numéro de téléphone. Si les membres de votre organisation n’ont pas de boîte vocale, vous serez perçu comme offrant un piètre service à la clientèle.

14. Avant de transférer un client dans la boîte vocale d’un collègue absent, dites-lui : « Peut-être puis-je vous être utile ou répondre à vos questions ? » Dans bien des cas, vous pourrez répondre sur-le-champ aux demandes de clients. Vous éviterez ainsi peut-être un jeu de ping-pong téléphonique entre lui et votre collègue.

15. Un client qui appelle ne devrait jamais se faire transférer plus d’une fois à un autre membre de votre organisation. Voyez à ce que tout le monde soit au courant des tâches et responsabilités des autres et que chacun possède une liste avec les numéros de poste de ses collègues.

16. Votre boîte vocale ne devrait prendre des messages que lorsque vous êtes très occupé à travailler sur un dossier prioritaire, vous êtes sur un autre appel ou vous êtes absent. Trop de gens ne répondent presque jamais au téléphone. Vous connaissez sûrement ces personnes qui ne répondent qu’une fois sur dix à vos appels. Après un certain temps, vous vous lassez et décidez de faire affaire ailleurs.

17. Sur le message d’accueil de votre boîte vocale, soyez bref et dynamique. Recommencez-le jusqu’à ce que vous soyez pleinement satisfait. Évitez d’enregistrer un nouveau message d’accueil tous les jours. En plus d’une énorme perte de temps, combien de fois êtes-vous tombé sur des messages qui disaient : « Bonjour, mardi le 25 août, vous avez bien joint… », alors que vous étiez le mercredi ou même le jeudi ! Offrez toujours l’option à la fin de votre message, si possible, d’être transféré à une autre personne. Certains clients sont pressés et ils veulent des réponses rapides à leurs questions. Plutôt que de laisser un message, ils pourraient être tentés d’appeler vos compétiteurs.

18. Afin d’éviter que vos clients n’aient à écouter votre long message d’accueil bilingue, donnez-leur l’option de laisser immédiatement leur message : « Bonjour, ici Patrick Leroux. Pour sauter ce message, appuyer sur le carré deux fois. » Vous épargnerez du temps à vos clients réguliers et ils vous apprécieront pour cela.

19. En cas de problème, d’insatisfaction ou de plaintes de la part d’un client, prenez-le en charge. Évitez de simplement transférer son appel à une autre personne. Mettez-le en attente, expliquez à votre collègue la situation de votre client, remettez le client en ligne et dites-lui que vous avez en ligne votre collègue à qui vous avez déjà expliqué le but de son appel.

20. Pour les clients qui vous laissent des messages dans votre boîte vocale, retournez vos appels la journée même. Dans les minutes ou l’heure qui suivent si possible. Si vous êtes à l’extérieur pour plusieurs jours, mentionnez-le dans votre message et spécifiez quand vos appels seront retournés ou prenez vos messages à distance ou faites transférer vos appels sur votre portable ou encore suggérez d’appuyer sur le 0 pour être transféré à une autre personne responsable qui pourra l’aider.

21. À moins d’indication contraire de votre patron, par exemple, si ce dernier veut filtrer ses appels, lorsqu’un client veut parler à une personne spécifique dans votre organisation, ne lui demandez pas le but de son appel. Pensez-y, aimez-vous personnellement vous faire demander par une réceptionniste : « C’est à quel sujet ? ». De plus, les clients détestent devoir répéter une 2e fois le but de leur appel.

22. Dans l’éventualité où un client vous demanderait un prix, ne dites surtout pas : « On ne donne pas de prix au téléphone! » Vous risquez de créer une mauvaise impression et de frustrer votre client. Passez-le à un vendeur ou dites-lui plutôt : « Très certainement, nos prix varient beaucoup en fonction de plusieurs facteurs, est-ce je peux vous poser quelques questions ? » Qualifiez alors le client et décidez par la suite si vous désirez lui donner un prix au téléphone ou l’inviter à passer vous voir en personne.

23. Si votre rôle est de prendre des commandes par téléphone, répétez toujours la commande du client afin d’éviter des erreurs : « Si j’ai bien compris, vous aimeriez avoir 10 exemplaires du livre Pour le Coeur et l’Esprit et 20 exemplaires du livre Le Feu Sacré du Succès, c’est bien ça ? Excellent je vous fais parvenir ça dès cet après-midi. »

24. Avant de raccrocher la ligne avec un client, remerciez-le toujours de son appel. Vous pourriez lui dire quelque chose du genre : « Merci pour votre appel et au plaisir de vous servir de nouveau. »

25. Raccrochez toujours en dernier. Vous vous assurez ainsi de ne pas couper la ligne à un client qui aurait oublié de vous mentionner une dernière chose.

Je vous invite à faire un test dès aujourd’hui. Appelez votre organisation et faites-vous passer pour un client et jugez par vous-même de la courtoisie et de l’efficacité des personnes avec qui vous parlerez. Mettent-ils en pratique les 25 idées ci-dessus ? Rappelez-vous que vous n’avez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression.

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement. Cliquez ici pour apprendre les 6 étapes pour bâtir une énorme liste de clients ou en savoir plus sur son atelier public du 9 septembre à Montréal et du 23 septembre à Québec.

Comment perdre 21 livres en 21 jours

Vous désirez perdre votre surplus de poids et reprendre votre santé en main ? Vous aimeriez savoir comment perdre 21 livres en 21 jours et ainsi avoir une meilleure concentration et performance au travail ? Je vous propose 12 idées qui m’ont permis d’accomplir ce résultat il y a quelques années (de 236 livres à 215 livres). Ça vous demandera énormément de discipline toutefois!

1. Fixez-vous un objectif précis

Combien de livres ou de kilos désirez-vous perdre exactement ? Soyez spécifique et n’ayez pas peur d’avoir un objectif ambitieux. N’oubliez pas qu’on ne peut jamais atteindre une cible qu’on ne voit pas.

2. Faites-vous une liste de raisons d’agir

Faites-vous une liste d’au moins dix raisons pourquoi vous tenez absolument à perdre du poids. Cette liste est absolument nécessaire afin de vous aider à persévérer. Sans cette liste de « pourquoi » vous ne ferez pas les efforts afin d’appliquer les « comment » énumérés ci-dessous. Transportez cette liste avec vous en tout temps et lisez-la à toutes les fois que vous aurez le goût de sauter une période d’entraînement ou que vous serez sur le point de dévier de votre régime alimentaire.

3. Créez-vous une affirmation positive

Écrivez et imprimez une affirmation positive que vous prendrez soin de lire matin et soir. Collez votre affirmation sur le miroir de votre salle de bain et lisez-la chaque fois que vous vous brosserez les dents en vous levant le matin et avant de vous coucher le soir. Voici un exemple : «  Je mange santé, je fais du sport six fois par semaine et j’aime la sensation d’être léger et plein d’énergie dans mon corps athlétique et ferme de xx livres ou kilos. »

4. Pratiquez la visualisation

Le soir avant de vous endormir, imaginez le genre de personne que vous désirez devenir :   mince et en santé. Imaginez-vous en train de porter des vêtements que vous aimiez porter autrefois, mais qui ne vous font plus; imaginez-vous en maillot sur une plage dans le sud, fier de votre corps; imaginez-vous en train de monter les escaliers vers votre bureau au lieu de prendre l’ascenseur; imaginez-vous ne pas être à bout de souffle, etc. Votre subconscient prendra le relais pendant votre sommeil.

5. Inscrivez-vous à un centre sportif ou achetez des DVD d’entraînements à domicile

Choisissez un centre dont le personnel, les services et les équipements correspondent à vos besoins et vos goûts (cardiovasculaire, danse aérobique, poids libres, yoga, squash, badminton, tennis, piscine, etc.) et dont vous aimez l’ambiance générale. Assurez-vous également que le centre sportif soit à proximité de votre domicile ou de votre lieu de travail. Si vous êtes sur la route et aimez la diversité, optez pour un abonnement réseau. Personnellement, depuis presque 2 ans,  je m’entraîne à la maison avec des DVD. J’épargne ainsi beaucoup de temps de déplacement. Il faut toutefois beaucoup de discipline.

6. Prenez un rendez-vous avec un nutritionniste

Ce dernier vous fera prendre conscience de vos mauvaises habitudes alimentaires et établira avec vous un régime alimentaire qui correspond à vos objectifs et vos habitudes de vie. La plupart des centres sportifs ont d’excellents nutritionnistes à leur service. Il y a aussi d’excellents coachs sur le marché. Respectez leurs recommandations à la lettre. Le truc consiste à manger de plus petites portions, mais plus souvent (jusqu’à six fois par jour), à manger plus de fruits et de légumes et à couper les « P » comme le pain, les pâtes, les patates, les patates frites, les patates chips et les pâtisseries. Perdre du poids est simple, il s’agit  tout simplement de dépenser plus de calories et que vous en absorbez.

7. Prenez un rendez-vous avec un entraîneur privé

L’entraîneur privé établira avec vous un plan d’entraînement qui correspond à votre objectif de perte de poids. Vos exercices de musculation comporteront plusieurs répétitions avec des charges moins lourdes et vous ferez beaucoup d’appareils cardiovasculaires (45 minutes par jour). Si vous n’avez pas de partenaire d’entraînement ou si vous êtes une personne qui a besoin de beaucoup d’encouragement, je vous suggère fortement de retenir les services d’un entraîneur privé. Ce dernier fera en sorte que vous assistiez assidûment à vos séances d’entraînement.

8. Allez magasiner

Pour être bien lorsqu’on faire de l’exercice, vous devez être bien équipé. Achetez-vous un sac de sport, un cadenas, des serviettes d’entraînement, une trousse de toilette, de bons souliers de sport et des vêtements confortables de style « dri-fit » et ce, en quantité suffisante. C’est également une excellente idée d’écouter de la musique entraînante lors de vos entraînements. Ces derniers passeront beaucoup plus rapidement. Avoir un pèse-personne à la maison est également très motivant afin de voir votre progression. Ayez toujours votre sac d’entraînement prêt dans votre voiture.

9. Buvez beaucoup d’eau

Afin de libérer les toxines de votre corps, buvez beaucoup d’eau, au moins 2 à 3 litres par jour. Ayez une caisse de bouteilles d’eau en tout temps dans votre voiture et lors de vos séances d’entraînement. Évitez toute boisson gazeuse, les jus et les boissons alcoolisées

10. Procurez-vous des produits naturels

Allez dans un magasin d’aliments naturels et demandez des conseils à la personne responsable. Selon vos objectifs, elle vous conseillera des suppléments, à base d’herbe, qui aident à réduire la graisse corporelle. Je prends personnellement toujours un « shake » de super aliments après mes entraînements.

11. Faites un pari avec un ou des amis

Afin de vous mettre un peu de pression positive, faites un pari amical avec un ami qui s’informera de votre progression régulièrement.  Personnellement, nous étions trois amis et celui qui a perdu le moins de poids a payé aux deux autres un « souper santé » et une bonne bouteille de vin dans un grand restaurant de Montréal.

12. Discipline, engagement et volonté

Aucun des conseils précédents ne fonctionnera sans discipline, un engagement  et une volonté irrévocables de votre part à atteindre votre objectif. Ne mangez que des aliments santé et entraînez-vous 6 à 7 fois par semaine si vous désirez atteindre votre objectif de perte de poids rapidement. Si vous trichez de temps en temps et si vous ne vous entraînez que deux fois par semaine, cela vous prendra beaucoup plus de temps afin d’atteindre votre objectif. C’est votre choix.

Les bénéfices d’une perte de poids et d’une meilleure santé sont nombreux qu’on pense seulement à :

–       Une meilleure concentration et performance au travail;

–       une diminution du stress;

–       une augmentation de son énergie et sa vitalité;

–       une plus belle apparence physique;

–       une peau plus douce et saine;

–       une amélioration de la qualité de son sommeil;

–       une meilleure attitude en général;

–       une augmentation de l’estime de soi;

–       etc.

Rappelez-vous que les trois premières semaines sont toujours les plus difficiles. Persévérez et relisez votre liste de raisons d’agir régulièrement. Après trois semaines, votre vie sera transformée pour le meilleur. Chaque séance d’entraînement deviendra de plus en plus facile et vous n’aurez vraiment plus aucun goût pour des aliments qui pourraient nuire à votre santé. Il s’agira  maintenant d’une habitude pour le reste de votre vie et du plus beau et du plus important cadeau que vous ne puissiez jamais vous offrir : la santé !

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement. Pour vous inscrire à la web conférence de jeudi 17 septembre 14h (20h pour Paris) « Comment augmenter votre énergie et reprendre possession de votre corps » avec comme invité spéciale Mme Pénélope Villeneuve experte en nutrition et conditionnement physique, cliquez ici:  https://patrickleroux.com/evenements-publics/webinaires/comment-augmenter-votre-energie-et-reprendre-le-controle-de-votre-corps/

Comment gérer votre stress

Déjà l’automne! Les feuilles commencent à tomber ainsi que votre niveau d’énergie. La vie va vite. Enfants, métro, boulot et dodo. Vous commencez déjà à être à bout de souffle? Vous êtes un peu, beaucoup stressé? Wô les moteurs! Voici douze idées pour vous aider à mieux gérer le stress dans votre vie. 

1. Parlez, parlez, parlez! Ne gardez pas vos sentiments et vos tracas à l’intérieur de vous. Partagez vos angoisses avec une ou des personnes que vous respectez et qui vous respectent en retour (ami, collègue, frère, soeur, parents ou coach). Ces dernières pourraient vous apporter des idées auxquelles vous n’aviez pas pensé vous-même. 

2. Demandez de l’aide. Faites une liste de vos priorités et apprenez à déléguer les tâches qui sont de moindre importance. Oui, vous devrez parfois payer des gens pour accomplir ces tâches à votre place, mais n’oubliez pas que c’est votre santé et votre bonheur qui sont en jeu. 

3. Apprenez à dire non. Ne laissez pas les autres vous faire sentir coupable. Dites OUI à tout ce qui vous rapproche de vos priorités et NON à tout ce qui vous en éloigne. Les gens vous aimeront malgré que vous leur dites NON de temps à autre. Ils risquent même de vous respecter davantage. 

4. Bougez! Ce n’est pas parce que la température extérieure est moins clémente qu’il faut devenir sédentaire pour autant. Faites du vélo de montagne, du patin à roues alignées, escaladez une montagne ou ramassez des feuilles sur votre terrain. Faire du sport et des exercices physiques régulièrement est un excellent exutoire au stress. 

5. Relaxez. Prenez du temps pour vous. Accompagner d’une personne que vous aimez, pourquoi ne pas aller faire un tour dans un spa. Prenez de bons bains chauds et faites-vous masser. Vous pouvez également faire de la méditation dans la nature, du yoga, lire un bon livre, regarder un film ou écouter votre musique préférée. Donnez priorité à vos temps de détente. 

6. Évadez-vous. Parfois, un simple petit changement d’air peut faire des miracles pour votre esprit. Allez voir ailleurs. Ne serait-ce que pour une seule nuit. Faites garder les enfants et louez un hôtel ou une auberge dans un endroit que vous n’avez jamais visité. 

7. Appréciez ce que vous avez. Chaque jour, prenez le temps de remercier l’univers pour tout ce que vous avez dans la vie : votre santé, votre famille, vos amis, votre demeure, votre voiture, votre travail, le pays dans lequel vous habitez, etc. Nos soucis semblent relativement petits lorsque l’on a conscience de l’abondance qui nous entoure. La majorité de notre stress vient du fait qu’on surestime l’importance de nos problèmes. 

8. Dormez suffisamment. Deux personnes sur trois ne dorment pas huit heures par nuit la semaine. Ce manque de sommeil nous rend irritables et, en général, diminue notre efficacité en général. Prévenez la fatigue par le repos et vous préviendrez le stress. Prenez l’habitude de vous coucher un peu plus tôt chaque soir. 

9. Fréquentez des gens positifs et calmes. Nous avons tendance à devenir comme ceux que nous fréquentons. Fuyez les gens nerveux, négatifs, qui sont toujours malades et qui ont plein de problèmes dans leur vie. 

10. Branchez-vous sur le positif. Une des meilleures choses à faire afin de diminuer votre stress consiste à cesser de lire les journaux négatifs le matin et à se coucher avant le bulletin de nouvelles télévisées. Plus de 90 % des nouvelles sont négatives et influencent votre moral et votre attitude. Lisez des livres positifs à la place. 

11. Aidez les autres. Améliorez votre qualité de vie en améliorant la vie des autres. Faire du bénévolat vous apportera un sentiment d’importance et de bien-être incroyable. Il est pratiquement impossible d’être stressé lorsqu’on est occupé à penser et à aider les autres. 

12. Prenez des risques. Si vous êtes stressé, osez faire quelque chose. N’importe quoi, mais ne laissez surtout pas une situation stressante prendre de l’ampleur en préconisant le statu quo. Peu importe ce que vous ferez, l’action vous apportera un sentiment de puissance et de contrôle sur votre vie et contribuera à faire diminuer votre niveau de stress. 

Si vous éprouvez du stress, il ne sert à rien de vous plaindre et de chercher un coupable pour votre état d’esprit. Vous ne pouvez peut-être pas changer le monde, mais vous pouvez toutefois vous changer! Prenez le contrôle de votre stress avant qu’il ne vous contrôle.

Je vous invite à suivre mon programme de coaching vidéo « Maîtriser son temps », cliquez ici pour les détails.

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP HoF est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement.

10 principes du SUCCÈS en service à la clientèle

Si je vous posais la question : « Avez-vous déjà été victime d’un mauvais service à la clientèle? » Vous me répondriez probablement : « Oui Patrick, trois fois… la semaine dernière seulement! » 

Selon un récent article dans le Journal des affaires, seulement 40 % des entreprises québécoises se préoccupent vraiment du service à la clientèle! INCROYABLE! Il en coûte pourtant dix fois moins de vendre à un client actuel qu’à un nouveau client. Alors tant qu’à investir des sommes astronomiques en publicité afin d’attirer de nouveaux clients, soyez certains de leur offrir un excellent service à la clientèle afin de gagner leur loyauté et qu’ils vous donnent des références. Voici à cet effet 10 principes du succès dans le domaine du service à la clientèle. 

1. Le service à la clientèle, ce n’est pas un département… c’est une attitude! 

Ça peut prendre des milliers et des milliers de dollars et des mois et des mois pour trouver un client… et seulement quelques secondes pour le perdre. Le service à la clientèle n’est pas la responsabilité d’un seul département, mais plutôt de tous les employés dans votre entreprise. Trop d’heures de formation sont offertes aux employés sur les produits et pas assez sur les habiletés relationnelles. TOUS les employés d’une organisation doivent être formés en service à la clientèle. 

Le service à la clientèle débute par une analyse de vos forces et de vos faiblesses. Faites un sondage auprès de vos clients actuels : ÉCOUTEZ-LES! Écoutez leurs plus grands besoins, leurs plus grands désirs, leurs plus grandes peurs, leurs plus grandes frustrations, etc. Si vous désirez offrir un bon service à la clientèle, vous devez commencer par savoir ce qu’un bon service représente pour eux! À quand remonte la dernière fois où vous avez effectué un sondage auprès de vos clients? 

2. Vous n’avez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression 

L’accueil de vos clients est primordial. Les gens se font une idée de votre organisation en quelques secondes. Est-ce une personne qui répond au téléphone ou plutôt un système de boîte vocale avec douze options avant de pouvoir parler à un être humain? Combien de coups de sonnerie avant une réponse au téléphone? Combien de temps, vos clients sont-ils mis en attente en moyenne? Combien d’heures prenez-vous avant de retourner vos appels? 

Si les clients vous rendent visite, quelle note donnez-vous à la propreté de vos lieux? Avez-vous des ampoules brûlées sur la devanture de votre édifice? Votre gazon est-il bien entretenu et les mauvaises herbes enlevées? Vos employés sont-ils facilement identifiables par leur habillement et portent-ils le logo de votre organisation et un « nametag »? 

Accueillez-vous vos clients par leurs noms avec un sourire (plutôt qu’avec un soupire), un contact visuel et un bonjour dans les cinq premières secondes, même lorsque vous êtes occupé avec un autre client? Offrez-vous un café et des biscuits aux clients qui sont dans la salle d’attente? Stimulez-vous les cinq sens de vos clients (le visuel, l’odorat, l’ouïe, le goût et le toucher) aussitôt qu’ils entrent dans votre établissement? 

3. Le but d’une entreprise n’est pas de faire des profits, mais de créer et garder des clients. Le résultat est les profits.

Il est important de comprendre que la croissance d’une organisation est bâtie un client à la fois. Pour la majorité des organisations, si elles prenaient mieux soin de leurs clients, après un certain temps, grâce au bouche-à-oreille, elles ne devraient plus avoir besoin de faire de la publicité. La publicité sert principalement à attirer de la nouvelle clientèle. Alors que faites-vous exactement pour créer et garder vos clients? Obéissez-vous à des règles et des procédures stupides ou essayez-vous toujours de donner satisfaction à vos clients? 

4. Chacun de vos clients représente une mine d’or 

Qui sont vos meilleurs vendeurs? Vos clients actuels. Les statistiques disent que chaque client satisfait en parle en moyenne à trois autres personnes. Réalisez que vous êtes assis sur une mine d’or. Le problème c’est que vous êtes probablement assis dessus! Continuez à offrir la même qualité de service qu’au début de votre relation avec vos clients. Avez-vous déjà calculé la valeur à vie d’un client? Grâce à sa loyauté, à ses petits achats répétitifs et aux références qu’il vous apporte, réalisez qu’il vaut des dizaines et peut-être même des centaines de milliers de dollars. En effet, il est 15 fois plus facile de vendre à un client référé que lors d’un appel à froid. 

5. Votre entreprise est aussi bonne que votre pire employé 

Une réputation prend des années à se bâtir, mais peut se perdre en un instant. Quand un client fait affaire avec vous, à ses yeux vous représentez l’entreprise au grand complet. Il n’y a pas de mauvaises personnes, seulement des personnes à la mauvaise place. Assurez-vous d’embaucher les bonnes personnes et de leur donner une formation appropriée avant qu’ils entrent en contact avec vos clients. Le premier critère d’embauche d’une personne qui doit être en contact avec vos clients, c’est l’attitude et non pas l’expérience. Tant mieux toutefois s’elle possède les deux. 

6. Le client a toujours raison, même lorsqu’il a tort!

Le client a-t-il toujours réellement raison? Bien sûr que non! Le client a toujours raison dans le sens que s’il décide de dépenser son argent ailleurs, vous devrez éventuellement fermer vos portes! Dans ce sens, il a toujours raison, car il parle avec son portefeuille. Le vrai patron de votre entreprise sera toujours le client. C’est lui qui paye réellement votre salaire. Traitez chacun de vos clients comme si le monde entier tournait autour de lui… parce que dans un sens, c’est le cas! Si vous ne prenez pas bien soin de vos clients, qui va le faire? Hé oui, vos concurrents! 

Les trois pires phrases à dire à un client sont : « Ce n’est pas ma job! » « On l’a toujours fait comme ça! » et « Désolé, c’est notre politique! » N’oubliez pas que vos clients ont également leur propre politique soit celle d’aller dépenser leur argent chez vos concurrents s’ils ne sont pas satisfaits. De plus, n’oubliez jamais qu’un client insatisfait en parle en moyenne à onze personnes. 

7. Si un client voit son chéquier dans vos yeux, il vous fuit. S’il y voit par contre son bonheur, il vous suit! 

Lorsque vous faites affaire avec vos clients, ne faites pas tout pour de l’argent. Le client doit sentir que vous voulez son bien avant tout et qu’il représente plus qu’un signe de dollar dans vos yeux. Investissez dans vos relations en vous intéressant personnellement à eux. Appelez-les par leurs prénoms si vous les connaissez depuis longtemps. Demandez-leur ce qu’ils préfèrent manger, leurs endroits de vacances préférés et posez leurs des questions sur leurs enfants et leurs petits-enfants, etc. Si votre attitude est égoïste plutôt qu’altruiste, le client va toujours le sentir. De nos jours, une des seules façons de vous différencier de vos concurrents est à travers la relation personne avec votre client. 

8. La loyauté se crée en respectant vos promesses et le temps de vos clients 

Vous gardez vos clients en tenant vos promesses et en réalisant vos engagements. Lisez cette phrase plusieurs fois « La promesse est écrite dans le marbre pour celui qui l’entend et dans le sable pour celui qui l’a dite. » Le service ne fait pas vendre, le service fait revendre. Si vous offrez un excellent service, respectez toujours vos promesses et le temps de vos clients, ces derniers reviendront vous voir. Dans le cas contraire, vous ne les révérez plus. 

9. Faites vivre le « WOW feeling ! » à vos clients 

De nos jours, il ne suffit pas de donner satisfaction à vos clients pour réussir. Vous devez vous démarquer et dépasser leurs attentes. Soyez différents et uniques, par exemple : accompagnez vos clients jusqu’à un article en magasin plutôt que de pointer du doigt, aidez-les à embarquer leurs produits dans leurs voitures, faites livrer de la pizza chez vos meilleurs clients, envoyez-leur des notes de remerciement écrites à la main, offrez-leur des cadeaux-surprises, offrez trois balles de golf avec votre logo dessus à vos clients passionnés de golf, offrez l’Internet haute vitesse gratuit à vos clients dans la salle d’attente, envoyez-leur gratuitement une lettre d’information comme celle que vous lisez présentement, etc. Soyez créatifs et offrez toujours de petites attentions à vos clients afin que ces derniers s’exclament : « WOW! » 

10. Ne jamais tenir vos clients pour acquis. 

Avez-vous parfois tendance à trop tenir vos clients pour acquis? Voici les principales causes de la perte de client : 1 % décès d’un employé/insolvable, 3 % déménagement, 5 % achat d’un ami ou parent, 9 % prix, 14 % mauvais service et 68 % indifférence. Ne tenez donc jamais vos clients pour acquis. Dites merci souvent à vos clients. Il grandement conseillé d’organiser une fête, une sortie ou une activité de reconnaissance pour vos meilleurs clients au moins une fois par année. 

En conclusion, les deux principaux avantages d’offrir un excellent service à la clientèle sont de créer une loyauté auprès de vos clients actuels afin qu’ils achètent encore plus de vos produits et services et d’obtenir des références de clients potentiels. 

Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement à ma conférence en ligne « COMMENT TROUVER DE NOUVEAUX CLIENTS ».

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement.

Comment réagir face à la critique

Sur le chemin de la réussite, soyez averti, vous allez vous faire critiquer.

Plusieurs personnes ne se sentent pas bien face aux succès des autres.

Elles se sentent inférieures et plutôt que de vous louanger, elles vont vous critiquer.

Pour se remonter, elles vont tenter de vous abaisser.

La meilleure façon de réagir face à ces personnes ?

Votre ego aimerait leur dire votre façon de penser, mais la meilleure chose à faire reste de les ignorer tout simplement.

Elles ne méritent pas que vous gaspiller votre temps et votre énergie à leur répondre. Vous vous abaisseriez à leur niveau.

Rappelez-vous que les monuments sont érigés à la mémoire de ceux qui se font critiquer et non de ceux qui ont critiqué…

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP HoF est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement.

>