10 principes du SUCCÈS en service à la clientèle

Si je vous posais la question : « Avez-vous déjà été victime d’un mauvais service à la clientèle? » Vous me répondriez probablement : « Oui Patrick, trois fois… la semaine dernière seulement! » 

Selon un récent article dans le Journal des affaires, seulement 40 % des entreprises québécoises se préoccupent vraiment du service à la clientèle! INCROYABLE! Il en coûte pourtant dix fois moins de vendre à un client actuel qu’à un nouveau client. Alors tant qu’à investir des sommes astronomiques en publicité afin d’attirer de nouveaux clients, soyez certains de leur offrir un excellent service à la clientèle afin de gagner leur loyauté et qu’ils vous donnent des références. Voici à cet effet 10 principes du succès dans le domaine du service à la clientèle. 

1. Le service à la clientèle, ce n’est pas un département… c’est une attitude! 

Ça peut prendre des milliers et des milliers de dollars et des mois et des mois pour trouver un client… et seulement quelques secondes pour le perdre. Le service à la clientèle n’est pas la responsabilité d’un seul département, mais plutôt de tous les employés dans votre entreprise. Trop d’heures de formation sont offertes aux employés sur les produits et pas assez sur les habiletés relationnelles. TOUS les employés d’une organisation doivent être formés en service à la clientèle. 

Le service à la clientèle débute par une analyse de vos forces et de vos faiblesses. Faites un sondage auprès de vos clients actuels : ÉCOUTEZ-LES! Écoutez leurs plus grands besoins, leurs plus grands désirs, leurs plus grandes peurs, leurs plus grandes frustrations, etc. Si vous désirez offrir un bon service à la clientèle, vous devez commencer par savoir ce qu’un bon service représente pour eux! À quand remonte la dernière fois où vous avez effectué un sondage auprès de vos clients? 

2. Vous n’avez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression 

L’accueil de vos clients est primordial. Les gens se font une idée de votre organisation en quelques secondes. Est-ce une personne qui répond au téléphone ou plutôt un système de boîte vocale avec douze options avant de pouvoir parler à un être humain? Combien de coups de sonnerie avant une réponse au téléphone? Combien de temps, vos clients sont-ils mis en attente en moyenne? Combien d’heures prenez-vous avant de retourner vos appels? 

Si les clients vous rendent visite, quelle note donnez-vous à la propreté de vos lieux? Avez-vous des ampoules brûlées sur la devanture de votre édifice? Votre gazon est-il bien entretenu et les mauvaises herbes enlevées? Vos employés sont-ils facilement identifiables par leur habillement et portent-ils le logo de votre organisation et un « nametag »? 

Accueillez-vous vos clients par leurs noms avec un sourire (plutôt qu’avec un soupire), un contact visuel et un bonjour dans les cinq premières secondes, même lorsque vous êtes occupé avec un autre client? Offrez-vous un café et des biscuits aux clients qui sont dans la salle d’attente? Stimulez-vous les cinq sens de vos clients (le visuel, l’odorat, l’ouïe, le goût et le toucher) aussitôt qu’ils entrent dans votre établissement? 

3. Le but d’une entreprise n’est pas de faire des profits, mais de créer et garder des clients. Le résultat est les profits.

Il est important de comprendre que la croissance d’une organisation est bâtie un client à la fois. Pour la majorité des organisations, si elles prenaient mieux soin de leurs clients, après un certain temps, grâce au bouche-à-oreille, elles ne devraient plus avoir besoin de faire de la publicité. La publicité sert principalement à attirer de la nouvelle clientèle. Alors que faites-vous exactement pour créer et garder vos clients? Obéissez-vous à des règles et des procédures stupides ou essayez-vous toujours de donner satisfaction à vos clients? 

4. Chacun de vos clients représente une mine d’or 

Qui sont vos meilleurs vendeurs? Vos clients actuels. Les statistiques disent que chaque client satisfait en parle en moyenne à trois autres personnes. Réalisez que vous êtes assis sur une mine d’or. Le problème c’est que vous êtes probablement assis dessus! Continuez à offrir la même qualité de service qu’au début de votre relation avec vos clients. Avez-vous déjà calculé la valeur à vie d’un client? Grâce à sa loyauté, à ses petits achats répétitifs et aux références qu’il vous apporte, réalisez qu’il vaut des dizaines et peut-être même des centaines de milliers de dollars. En effet, il est 15 fois plus facile de vendre à un client référé que lors d’un appel à froid. 

5. Votre entreprise est aussi bonne que votre pire employé 

Une réputation prend des années à se bâtir, mais peut se perdre en un instant. Quand un client fait affaire avec vous, à ses yeux vous représentez l’entreprise au grand complet. Il n’y a pas de mauvaises personnes, seulement des personnes à la mauvaise place. Assurez-vous d’embaucher les bonnes personnes et de leur donner une formation appropriée avant qu’ils entrent en contact avec vos clients. Le premier critère d’embauche d’une personne qui doit être en contact avec vos clients, c’est l’attitude et non pas l’expérience. Tant mieux toutefois s’elle possède les deux. 

6. Le client a toujours raison, même lorsqu’il a tort!

Le client a-t-il toujours réellement raison? Bien sûr que non! Le client a toujours raison dans le sens que s’il décide de dépenser son argent ailleurs, vous devrez éventuellement fermer vos portes! Dans ce sens, il a toujours raison, car il parle avec son portefeuille. Le vrai patron de votre entreprise sera toujours le client. C’est lui qui paye réellement votre salaire. Traitez chacun de vos clients comme si le monde entier tournait autour de lui… parce que dans un sens, c’est le cas! Si vous ne prenez pas bien soin de vos clients, qui va le faire? Hé oui, vos concurrents! 

Les trois pires phrases à dire à un client sont : « Ce n’est pas ma job! » « On l’a toujours fait comme ça! » et « Désolé, c’est notre politique! » N’oubliez pas que vos clients ont également leur propre politique soit celle d’aller dépenser leur argent chez vos concurrents s’ils ne sont pas satisfaits. De plus, n’oubliez jamais qu’un client insatisfait en parle en moyenne à onze personnes. 

7. Si un client voit son chéquier dans vos yeux, il vous fuit. S’il y voit par contre son bonheur, il vous suit! 

Lorsque vous faites affaire avec vos clients, ne faites pas tout pour de l’argent. Le client doit sentir que vous voulez son bien avant tout et qu’il représente plus qu’un signe de dollar dans vos yeux. Investissez dans vos relations en vous intéressant personnellement à eux. Appelez-les par leurs prénoms si vous les connaissez depuis longtemps. Demandez-leur ce qu’ils préfèrent manger, leurs endroits de vacances préférés et posez leurs des questions sur leurs enfants et leurs petits-enfants, etc. Si votre attitude est égoïste plutôt qu’altruiste, le client va toujours le sentir. De nos jours, une des seules façons de vous différencier de vos concurrents est à travers la relation personne avec votre client. 

8. La loyauté se crée en respectant vos promesses et le temps de vos clients 

Vous gardez vos clients en tenant vos promesses et en réalisant vos engagements. Lisez cette phrase plusieurs fois « La promesse est écrite dans le marbre pour celui qui l’entend et dans le sable pour celui qui l’a dite. » Le service ne fait pas vendre, le service fait revendre. Si vous offrez un excellent service, respectez toujours vos promesses et le temps de vos clients, ces derniers reviendront vous voir. Dans le cas contraire, vous ne les révérez plus. 

9. Faites vivre le « WOW feeling ! » à vos clients 

De nos jours, il ne suffit pas de donner satisfaction à vos clients pour réussir. Vous devez vous démarquer et dépasser leurs attentes. Soyez différents et uniques, par exemple : accompagnez vos clients jusqu’à un article en magasin plutôt que de pointer du doigt, aidez-les à embarquer leurs produits dans leurs voitures, faites livrer de la pizza chez vos meilleurs clients, envoyez-leur des notes de remerciement écrites à la main, offrez-leur des cadeaux-surprises, offrez trois balles de golf avec votre logo dessus à vos clients passionnés de golf, offrez l’Internet haute vitesse gratuit à vos clients dans la salle d’attente, envoyez-leur gratuitement une lettre d’information comme celle que vous lisez présentement, etc. Soyez créatifs et offrez toujours de petites attentions à vos clients afin que ces derniers s’exclament : « WOW! » 

10. Ne jamais tenir vos clients pour acquis. 

Avez-vous parfois tendance à trop tenir vos clients pour acquis? Voici les principales causes de la perte de client : 1 % décès d’un employé/insolvable, 3 % déménagement, 5 % achat d’un ami ou parent, 9 % prix, 14 % mauvais service et 68 % indifférence. Ne tenez donc jamais vos clients pour acquis. Dites merci souvent à vos clients. Il grandement conseillé d’organiser une fête, une sortie ou une activité de reconnaissance pour vos meilleurs clients au moins une fois par année. 

En conclusion, les deux principaux avantages d’offrir un excellent service à la clientèle sont de créer une loyauté auprès de vos clients actuels afin qu’ils achètent encore plus de vos produits et services et d’obtenir des références de clients potentiels. 

Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement à ma conférence en ligne « COMMENT TROUVER DE NOUVEAUX CLIENTS ».

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement.

Comment réagir face à la critique

Sur le chemin de la réussite, soyez averti, vous allez vous faire critiquer.

Plusieurs personnes ne se sentent pas bien face aux succès des autres.

Elles se sentent inférieures et plutôt que de vous louanger, elles vont vous critiquer.

Pour se remonter, elles vont tenter de vous abaisser.

La meilleure façon de réagir face à ces personnes ?

Votre ego aimerait leur dire votre façon de penser, mais la meilleure chose à faire reste de les ignorer tout simplement.

Elles ne méritent pas que vous gaspiller votre temps et votre énergie à leur répondre. Vous vous abaisseriez à leur niveau.

Rappelez-vous que les monuments sont érigés à la mémoire de ceux qui se font critiquer et non de ceux qui ont critiqué…

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP HoF est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement.

Qu’est-ce que la motivation?

La motivation vient des mots MOTIF et ACTION. Offrir de la motivation à quelqu’un est de lui donner des raisons d’agir afin d’atteindre ses buts. Il n’y a rien de négatif là-dedans, au contraire c’est même très positif.

Le problème est que la motivation extrinsèque (qui vient de l’extérieur) ne dure pas très longtemps. De loin, la meilleure forme de motivation est la motivation intrinsèque (qui vient de l’intérieur).

Un bon « motivateur » est donc quelqu’un qui aide les autres à découvrir leurs propres motifs d’action personnels. De plus, il partage des stratégies concrètes pour y parvenir plus rapidement, en moins de temps, avec moins d’efforts et surtout avec plus de plaisir.

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP HoF est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement.

 

Comment doubler vos revenus et doubler vos temps libres ?

Certaines personnes croient à tort que c’est impossible. Ces dernières disent : « C’est complètement ridicule! Si je double mes revenus, j’aurais deux fois de temps libres. »

Et pourtant, OUI c’est possible. Il faut toutefois changer vos croyances limitatives et votre façon de gagner de l’argent. Vous n’y parviendrez certainement pas en demeurant un simple salarié qui échange son temps contre de l’argent. Ce que font 96% de la population.

Il n’y a rien de mal qu’à être un salarié. Plusieurs personnes ont besoin de cette sécurité. Un salaire qui entre toutes les semaines ou aux deux semaines est très rassurant. Ça enlève une certaine pression.

La clé toutefois pour doubler vos revenus (et pourquoi pas les multiplier par 10) est d’avoir plusieurs sources de revenus (passif idéalement), d’automatiser vos entreprises et d’utiliser l’effet levier (employés, argent des autres (immobilier) et l’Internet).

Pour y parvenir, ça implique que vous devrez vous éduquer et sortir de votre zone de confort.

Si vous aimeriez que je vous aide à y arriver, cliquez ici pour connaître mes différents programmes de coaching.

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP HoF est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement.

Intronisé au Temple de la renommée des conférenciers canadiens

Le 7 décembre 2015, à l’occasion du congrès de l’Association nationale des conférenciers professionnels présenté à Halifax, Patrick Leroux a été intronisé au Temple de la renommée de cette organisation. À 44 ans, il est devenu l’un des plus jeunes Canadiens à recevoir cet honneur. Lisez le reste de l’article et apprenez-en plus sur le parcours de Patrick ici : http://www.nordinfo.com/Economie/2015-12-14/article-4375520/Intronise-au-Temple-de-la-renommee-des-conferenciers-canadiens/1

Qu’est-ce que le succès?

Plusieurs personnes dans notre société, malheureusement, associent à tort le succès qu’à une réussite financière et matérielle. Ce qui est totalement faux.

En fait, le succès est tout simplement d’atteindre ses objectifs, quels qu’ils soient.

Mais voici la définition du succès que j’aime le plus : Le succès c’est de posséder en abondance ce qui a le plus de valeur pour soi.

La définition du succès est donc différente d’une personne à l’autre, car nous n’avons pas tous les mêmes objectifs et les valeurs dans le même ordre de priorité.

La question que vous devez donc vous poser est la suivante: « Quelles sont les valeurs les plus importantes pour moi dans ma vie et dans quel ordre de priorité est-ce que je les classe? »

Alors, qu’est-ce qui est le plus important pour vous ? L’amour, la liberté, l’équilibre, la santé, la reconnaissance, l’apprentissage, le partage, l’entraide, l’aventure, la paix, l’amitié, le plaisir, l’ordre, l’honnêteté, le sentiment d’accomplissement, etc.

Une fois qu’on a bien identifié les valeurs les plus importantes pour soi et qu’on les a mises en ordre de priorité, il est beaucoup plus facile de faire des choix éclairés par rapport à la façon de gérer notre temps au quotidien. Il est également beaucoup plus facile de dire non aux autres.

Si vous êtes malheureux un jour, c’est probablement parce qu’il existe un écart entre la façon dont vous vivez votre vie au quotidien et les valeurs qui sont les plus importantes pour vous.

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP HoF est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement.

Cinq (5) choses à faire lorsque vous recevez un prix/honneur

Avril 1994, Ottawa Ontario. J’assiste à mon premier séminaire de formation. Le conférencier est Anthony Robbins. J’avais acheté son programme de formation sur cassettes quelques années plus tôt « Personal Power ».

Nous sommes environ 2500 participants dans la salle. Après quelques minutes, je suis tout à fait subjugué. Je n’ai jamais vu et expérimenté une telle énergie et autant d’enthousiasme dans un même endroit. Le conférencier me fait rire, il me fait pleurer et il me fait surtout réfléchir.

Malgré le fait que j’avais déjà lu des douzaines de livres sur la motivation et le développement personnel, je n’avais jamais pensé devenir conférencier un jour. Je croyais qu’il fallait être vieux, avoir les cheveux gris ou pas de cheveux pour être conférencier. Mais cette journée-là, je me suis informé, et j’ai appris que Tony Robbins n’avait que 10 ans de plus que moi. C’est alors que je me suis dit : « Pourquoi pas? »

Un problème de taille se plaçait devant mon chemin toutefois. J’avais une peur bleue de parler en public. Après quelques recherches, je me suis inscrit aux cours de parole en public Dale Carnegie. J’ai ensuite joint l’organisation Toastmasters.

Quelques mois plus tard, je mettais sur pied mon entreprise de formation. Bien que ce fut très difficile à mes débuts, exactement 20 ans après avoir gradué du cours de Dale Carnegie et avoir vaincu ma peur de parler en public, soit le 7 décembre dernier à Halifax, j’ai eu le privilège extraordinaire d’avoir été admis dans le temple de la renommée des conférenciers professionnels du Canada… wow!

Si un jour vous recevez un prix ou un honneur similaire, pour vous ou votre organisation, voici, tout d’abord, deux choses auxquelles vous devez vous attendre :

  1. Vous allez vivre des déceptions. Des gens que vous croyiez proches de vous (parents, amis et collègues) ne vous écriront même pas un petit mot de félicitations. Jalousie ? Sentiment d’infériorité? Manque d’intelligence émotionnelle? Peu importe la ou les raisons, ça risque fort de vous arriver.
  1. Vous allez recevoir un tsunami d’amour. Des gens que vous connaissez évidemment, mais aussi des gens que vous ne connaissez même pas, vous écriront des commentaires d’appréciations qui vous feront presque verser des larmes.

Voici maintenant cinq (5) idées de choses à faire afin de maximiser l’obtention de votre prix ou votre mention d’honneur.

  1. Envoyez un communiqué de presse aux médias susceptibles de reprendre votre nouvelle.

Pensez aux grands journaux, aux radios et à la télévision oui, mais pensez en premier à votre journal local et l’association des diplômés de votre université, le cas échéant. Personnellement, mon alma mater (UQAM) compte 225 000 diplômés. Des gens qui risquent fort d’être en position de leadership. Ça vous donnera une très belle visibilité.

  1. Faites des suivis avec les journalistes/recherchistes

Ces derniers reçoivent des douzaines sinon des centaines de communiqués de presse chaque jour. Afin de vous faire remarquer, parlez-leur de vive voix. S’ils refusent de faire une entrevue avec vous, restez courtois et poli et mentionnez-leur que vous êtes toujours disponible pour faire une entrevue sur votre sujet d’expertise, et ce même à la dernière minute.

  1. Écrivez un article ou publication sur votre blogue

Racontez votre histoire à partir de vos modestes débuts. Faites part des difficultés à travers lesquels vous avez passé (from stuggle to success) pour en arriver à votre prix/honneur. Les gens raffolent des histoires inspirantes.

  1. Faites la promotion de votre prix/honneur à vos contacts

Faites connaître votre communiqué de presse ainsi que toutes les coupures de journaux à votre liste de contacts. N’oubliez pas aussi de les afficher sur vos médias sociaux particulièrement Linkedin, Twitter et Facebook.

Ajoutez aussi la mention de votre prix/honneur dans votre biographie, dans votre introduction si vous on présente pour faire un discours, sur votre site Internet, dans votre matériel promotionnel, dans vos offres de services et dans votre signature de courriel automatique.

Si votre prix vous permet de mettre des lettres après votre nom, il est important de mentionner sous votre nom ce que signifient ces lettres. Par exemple, dans mon cas :

Patrick Leroux CSP HoF

Certified Speaking Professional (CSP)

Canadian Speaking Hall of Fame (HoF)

  1. Remerciez vos anciens clients

Finalement, envoyez une note, écrite à la main si possible, de remerciement à vos anciens clients. Dites-leur que c’est grâce à eux si vous avez pu mériter cet honneur et que vous ferez tout dans l’avenir pour continuer à leur offrir le plus haut niveau d’excellence.

En terminant, svp, la prochaine fois qu’une personne que vous connaissez recevra un prix ou une mention spéciale, prenez 30 secondes pour l’appeler, ou du moins, lui envoyer un petit mot de félicitations. Il n’y a rien de plus précieux au monde qu’un simple geste de reconnaissance.

Que votre but soit ou non d’obtenir un prix ou une mention d’honneur un jour, je vous encourage fortement à chercher à atteindre l’excellence dans ce que vous faites. Et si vous y parvenez, vos clients vous récompenseront en rachetant à nouveau vos produits et services. Il s’agit là de la meilleure forme de reconnaissance qu’il puisse exister!

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP HoF est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel depuis 1996. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement.

20 choses que vous devez cesser de faire pour réussir en 2016

Il y a un adage auquel je crois qui dit : « Vous ne pouvez pas atteindre de nouveaux résultats en continuant à faire les mêmes choses que vous avez toujours faites par le passé. » En effet, pour obtenir de nouveaux et de meilleurs résultats dans votre vie, vous devez vos débarrassez de vos mauvaises habitudes. Voici donc 20 choses que vous devez absolument cesser de faire afin d’avoir davantage de succès et d’abondance en 2016.

  1. Cesser de vous trouver des excuses pour vos insuccès

La meilleure année de votre vie est l’année où vous décidez que vos problèmes sont les vôtres. Vous cessez alors de blâmer vos parents, l’environnement ou le président et vous réalisez que vous êtes responsable de votre destinée. C’est quand on comprend enfin qu’on est l’artisan de ses propres malheurs qu’on fait le premier pas sur le chemin du bonheur.

  1. Cessez d’avoir peur

Changez votre discours intérieur. Concentrez-vous sur ce que vous désirez plutôt que ce qui vous fait peur. Réalisez que la moitié de nos peurs est sans fondement et l’autre moitié est irréelle! Vos peurs sont comme des chaises roulantes mentales. Elles vous empêchent d’avancer rapidement en direction de vos buts. Rappelez-vous que le courage croît en osant et la peur en hésitant.

  1. Cessez de ne vivre qu’au jour le jour

Vivre pleinement le moment présent est très bien, mais pour réussir, il faut aussi planifier et préparer son avenir maintenant. Les gens prennent deux mois pour planifier des vacances de deux semaines, mais ils n’ont jamais pris deux jours ou même deux heures pour planifier leur vie entière. Serait-ce parce que l’évasion est plus facile que le changement ?

  1. Cessez de fréquenter de faux amis.

Les amis sont parfois dangereux, non pas tant par ce qu’ils vont vous faire que par ce qu’ils vous empêchent de faire. Les vrais amis vous donnent du courage, ils sont présents, à l’écoute, serviables, amusants, ils ne pensent pas qu’à eux et ils respectent leurs engagements. Vous ne pouvez pas choisir votre famille ni votre parenté, mais vous pouvez toujours choisir vos amis.

  1. Cessez de manger de mauvais aliments pour votre santé et bougez!

Le corps que vous avez à 20 ans dépend de vos gènes, mais dépasser 40 ans, vous avez le corps que vous méritez. Certaines personnes ne font rien de valable dans leur vie tout simplement parce qu’elles ne se sentent pas bien dans leur corps.

  1. Cessez d’écouter les nouvelles à la télévision avant de vous coucher

Plus de 95% des nouvelles qui passent à la télé sont négatives. Écoutez les nouvelles avant de vous coucher affectera votre attitude plus que vous ne le pensez et diminuera votre confiance dans la vie. Ne soyez pas inquiet, si une nouvelle vraiment importante survient, les autres vous le diront. Écouter les nouvelles à la télé et une énorme perte de temps et ne vous aidera en rien à atteindre vos objectifs personnels.

  1. Cessez de toujours vouloir avoir raison

Janette Bertrand a déjà dit : « Dans la vie, on a toujours deux choix, soit d’avoir raison ou soit d’être heureux. Moi, j’ai choisi d’être heureuse! » Certaines personnes ont un ego si gros qu’elles cherchent toujours à avoir raison au risque de mettre fin à des belles relations de longue date. Souvent, il est préférable de ne rien dire. Rappelez-vous que l’absence de réponse est aussi une réponse et risque de moins blesser les gens.

  1. Cessez de blâmer les autres

Vous n’avez pas à acheter de quiconque. Vous n’avez pas à travailler pour quiconque. Vous n’avez pas à partager votre vie avec quiconque. Vous pouvez toujours choisir. Cessez immédiatement de blâmer les autres pour ce que vous avez ou n’avez pas ou pour comment vous vous sentez. Avez-vous remarqué que lorsque vous pointez une autre personne du doigt, il y a toujours trois doigts qui pointent dans votre direction ?

  1. Cessez de critiquer les autres

Abandonnez votre besoin de critiquer les choses, les évènements ou les gens qui sont différents de vous. Rappelez-vous que les monuments sont érigés à la mémoire de ceux qui se font critiquer et non de ceux qui ont critiqué. En effet, il est plus facile de démolir que de bâtir et de critiquer que d’imiter ceux qui ont du succès.

  1. Cessez de tout vouloir contrôler

Abandonnez votre besoin de vouloir contrôler les gens autour de vous comme votre conjoint(e), vos enfants, vos amis, vos collègues de travail et les étrangers que vous rencontrez. Permettez aux gens d’être juste ce qu’ils sont. Agissez ainsi et vous verrez votre stress diminuer grandement. Cessez immédiatement d’agir comme le directeur général de l’univers!

  1. Cessez de vouloir impressionner les autres

Trop de gens s’endettent malheureusement simplement afin de vouloir impressionner les autres. Le niveau d’endettement moyen des Canadiens est de 165%. Cela signifie que les Canadiens devaient près de 1,65 $ sur le marché du crédit pour chaque dollar de revenu dont ils disposent. Avez-vous besoin d’une si grande maison ? D’une auto allemande avec toutes les options ? D’acheter des bouteilles de vin si dispendieuses ? Cessez d’être un voisin gonflable et de payer tout à crédit. Vivez selon VOS moyens. Croyez-moi, il vaut mieux être riche que d’avoir l’air riche!

  1. Cessez de vouloir plaire à tout le monde tout prix

Cessez de porter un masque afin de plaire aux autres et soyez qui vous êtes. Suivez votre propre voix intérieure. L’opinion que les autres ont de vous n’a pas à devenir votre réalité. Vous n’avez qu’une seule et unique vie à vivre. Vivez là pleinement et non selon les attentes des autres. Faites ce qui vous rend heureux dans la vie et ne laissez pas l’opinion des autres vous distraire de votre chemin.

  1. Cessez de vous vanter à quel point vous êtes occupé

Je crois qu’en affaires, plus on est intelligent, moins on travaille et plus on produit. Ce n’est pas la quantité qui compte, mais bien la qualité. Une bonne gestion de votre temps n’est pas le fait d’être plus occupé et faire plus de choses que les autres, mais bien de faire moins de choses qui ont cependant une plus grande importance.

  1. Cessez de vous plaindre

Ne soyez pas un voleur d’énergie. Cessez de vous plaindre auprès des autres pour tout et pour rien. Rappelez-vous que ce n’est pas ce qui vous arrive qui importe, mais plutôt l’interprétation que vous en faites. Le perdant croit que les gens ont une bonne attitude à cause de leurs succès. Le gagnant, lui, croit qu’il a du succès à cause de sa bonne attitude.

  1. Cessez de passer autant de temps branché

Les gens passent désormais en moyenne 11 heures par jour branché (TV, radio, téléphone intelligent, Internet, DVD, etc.). Considérant qu’une personne est éveillée 16 heures par jour, ça représente environ 70% de son temps, ce qui est énorme! Combien de conversations intéressantes et opportunités d’affaires avez-vous manqué parce que vous aviez le nez collé à vos écrans ?

  1. Cessez d’accumuler des choses inutiles

Une maison encombrée est souvent synonyme d’un esprit encombré. Faites le ménage dans vos vêtements, vos meubles, les jouets des enfants, etc. Donnez-les à ceux qui sont dans le besoin. L’attachement aux choses matérielles vient de la peur de perdre. Libérez-vous de cette peur. Ayez confiance que la vie vous apportera de nouvelles choses encore meilleures. Mais rappelez-vous surtout que le plus grand bonheur dans la vie ne vient pas de vos possessions matérielles, mais des gens qui vous entourent.

  1. Cessez de vous rappeler de vos échecs passés

À la place, notez soigneusement vos succès. Faites-vous une liste de vos victoires. Quand vous vous sentirez déprimé, relisez cette liste. Vos augmenterez ainsi confiance en vous. De plus, au lieu de vous rappeler vos échecs passés, je vous suggère, au lever et au coucher, d’éprouver quotidiennement de la gratitude pour toutes les choses merveilleuses que vous avez présentement dans votre vie. Je vous garantis que vous vous sentirez beaucoup mieux.

  1. Cessez de chercher la perfection

Ne perdez plus un temps fou à chercher la perfection. Dites-vous que vous avez peut-être été créé à l’image de Dieu, mais vous n’êtes pas Dieu! Cherchez l’excellence plutôt que la perfection. La question que vous devez vous poser est la suivante : « Dans les circonstances, ai-je fait de mon mieux ? » Si la réponse est oui, super! Si la réponse est négative, faites les ajustements nécessaires, mais cessez de vous taper sur la tête.

  1. Cessez de vous en faire de ce que les autres pensent de vous

De toute façon, les autres ne pensent pas à vous tant que ça, ils sont trop occupés à penser à eux-mêmes! D’ailleurs, soyez heureux d’être critiqué, car c’est la preuve que vous accomplissez quelque chose d’important et de méritoire. Devant la critique, ouvrez votre parapluie et laissez dégouliner les critiques sur le sol plutôt que sur vous.

  1. Cessez de vivre dans le passé

Comme son nom l’indique, le passé est passé. Vous ne pouvez rien y faire. La seule chose que vous avez le moment présent. Oui, il faut préparer son avenir, mais ce dernier demeura toujours incertain. Cessez donc de trop vous en faire pour le passé et le futur et soyez davantage présent dans tout ce que vous faites. La vie est une aventure qu’on doit apprécier chaque jour et non pas une destination finale.

Expert en motivation et performance, Patrick Leroux CSP HoF est entrepreneur, auteur, coach et conférencier professionnel. Contactez-le maintenant au 450-939-3240 ou patrick@patrickleroux.com afin qu’il présente une conférence inoubliable lors de votre prochain évènement.

Quel contenu publié sur votre page Facebook?

On m’a posé cette question récemment: « Patrick, que devrais-je mettre sur ma page Facebook professionnelle et personnelle? ». Voici mon opinion à sur ce sujet.

Premièrement, vous devez être sur Facebook. Pourquoi ? Parce que plus d’un 1,55 milliard de personnes dans le monde utilisent Facebook tous les mois et qu’ils y passent un minimum de 20 minutes par jour. Il s’agit donc d’un outil de communication extraordinaire et GRATUIT en plus. Je vous conseille d’avoir à la fois une page personnelle et une page professionnelle, si vous êtes en affaires bien sûr.

VOTRE PAGE PERSONNELLE

Je vous recommande d’accepter sur votre page personnelle que de vrais amis. Des gens que vous connaissez vraiment en personne et avec qui vous avez certaines affinités. Une bonne question à vous poser est la suivante: « Ai-je déjà partagé un repas avec cette personne et ai-je eu du plaisir? » Une autre question à vous poser pourrait être : « Est-ce que j’aimerais partager un repas avec cette personne? »

Une fois que vous aurez accepté un nouvel ami sur votre page personnelle, gardez en tête que vous verrez dans votre fils d’actualité toutes leurs publications, incluant les photos de minette la chatte et ti-rouge le poisson rouge! De un, pas certains que ça vous intéresse, et de deux, il pourrait s’agir d’une énorme perte de temps et d’énergie.

Personnellement, ma page personnelle compte moins de 125 personnes. Habituellement, je tente de suivre cette règle. Si je n’ai pas parlé au moins une fois en personne, au téléphone ou si je n’ai pas eu un seul contact par courriel dans les six derniers mois avec une personne, je retire tout simplement cet « ami » de ma page personnelle. La réalité c’est tout simplement que vous n’avez pas de relation ensemble.

Si vous avez peur de blesser une personne, ou dans le cas d’un ou une amie qui mettrait trop de photos insipides qui polluent votre fil d’actualité, vous avez toujours l’option de masquer leurs publications. Vous resterez amis, mais vous ne verrez plus ces publications.

Maintenant, quel contenu devriez-vous publier sur votre page personnelle ? Des choses qui sortent de l’ordinaire. Des photos lors d’activités spéciales, lors de vos voyages, des photos de vos enfants de temps en temps, des photos drôles, des photos ou vidéos que vous avez aimées, demande de conseils, etc. Les gens doivent se dire : « Nice ! », « Cute ! », « Ha oui! », « Hummm, intéressant ! » ou « Wow ! ». Ne publiez surtout pas des choses insignifiantes ou négatives. Auprès de vos amis, vous voulez être perçus comme un donneur d’énergie et non pas un voleur d’énergie.

À quelle fréquence devriez-vous mettre des publications sur votre page personnelle ? Je dirais 2-3 fois par semaine maximum. Certaines semaines, ça peut être un peu plus et certaines semaines rien du tout. Ne vous sentez pas « obligé » de publier quelque chose à tous les jours. Une photo de votre tasse de café, c’est ennuyeux ! Rappelez-vous qu’il faut que vos publications soient intéressantes.

Dernier conseil à propos de votre page personnelle. SVP, ne mettez pas le même contenu sur votre page personnelle que sur votre page professionnel. Ne mettez que du contenu personnel.

VOTRE PAGE PROFESSIONNELLE

Une page Facebook professionnelle est un outil qui permet aux entreprises, professionnels et organismes de partager du contenu en ligne avec les adeptes de leur page. Les adeptes ou « admirateurs » n’ont pas besoin d’être « ami » de votre page, ils ont simplement besoin de cliquer « J’aime » sur votre page et ils deviennent automatiquement des adeptes (fans).

Contrairement à votre page personnel qui est limité à 5 000 amis, il n’y a pas de limite avec votre page professionnelle. Personnellement, il y a plus de 166 000 personnes qui suivent ma page professionnelle (Patrick Leroux CSP) et grâce aux « J’AIME » et aux partages, mes publications sont vues par 1,5 à 7 millions de personnes par semaine ! Le taux de croissance de ma page se situe entre 4 000 et 5 000 personnes par mois.

Quel contenu devriez-vous publier sur votre page professionnelle ? Environ 80-90% de votre contenu devrait être du contenu à valeur ajoutée soit des trucs, des conseils et des idées pour améliorer la qualité de la vie des gens qui vous suivent. Il faut ABSOLUMENT que votre contenu intéresse les gens qui vous suivent. L’erreur #1 que les gens font est qu’ils parlent trop d’eux-mêmes. Si vous faites trop d’autopromotion, ils gens ne cliqueront pas J’AIME, ils ne partageront vos publications et ils se désabonneront assez rapidement.

Les publications d’autopromotions devraient être limitées à moins de 10%. Publiez aussi de temps en temps, je conseille environ 5%, des photos de vous dans votre quotidien. Vous devez montrer votre côté humain. Vous voulez que les gens s’attachent à vous.

Les Facebookiens veulent surtout que vous les incitiez à faire quelque chose soit à lire une citation, un article récent, voir des photos intéressantes, visionner une vidéo pertinente, participer à un concours alléchant, répondre à un sondage, connaître leurs opinions, etc. Et ils veulent aussi que vous interagissiez avec eux en répondant à leurs commentaires, publications et questions.

À quelle fréquence devriez-vous mettre des publications sur votre page professionnelle ? Je dirais quotidiennement. Vous pouvez même en mettre trois par jour. Assurez-vous toutefois qu’il s’agit toujours de contenu de valeur qui intéressera vos adeptes.

Un des avantages d’une page professionnels est que vous pouvez décider à quel moment de la journée vos publications seront en ligne. Dans mon cas, je planifie souvent des publications à 1:00 du matin, car il est 7 :00 du matin en Europe et ces derniers commencent leurs journées (80% des gens qui me suivent sont à l’extérieur du Canada).

Un autre avantage d’avoir une page professionnelle que vous avez la possibilité de mettre des publicités ultra-ciblées. La publicité Facebook est assez simple. Vous fixez le budget quotidien, la zone géographique, les données démographiques de vos cibles et le tour est joué.

Vous pouvez fixer un budget de X$par jour et vous voyez si ça vous donne des résultats. Vous pouvez par la suite suivre l’activité de cette publicité avec des statistiques à partir de votre Page Facebook et vous pouvez modifier ou annuler la publicité en tout temps.

L’idée principale que vous devez retenir de cet article est la suivante : ne publiez que du contenu qui intéressera vos amis et vos adeptes (fans). Agissez ainsi et vous rehausserez votre image personnelle et celle de votre organisation.

>